En France, on passe au stade 3 de la propagation du Coronavirus. Et les enfants dans tout ça ? | Kitimimi

Blog

En France, on passe au stade 3 de la propagation du Coronavirus. Et les enfants dans tout ça ?

Très peu d’enfants présentent une forme sévère due au coronavirus. La majorité a peu ou pas de symptômes. Les médecins ne connaissent pas la cause. D’ailleurs, ce n’est pas la seule infection qui est moins grave chez l’enfant que chez l’adulte comme par exemple la varicelle, la rougeole, etc.

Le Covid-19 est beaucoup moins présent chez les enfants. 2% des malades sont des enfants de moins de 19 ans. Pour le moment, il n’y a aucun décès déclaré chez les enfants. En terme de symptômes, rien de différent si ce n’est que chez les enfants, les symptômes peuvent être un peu plus difficile à appréhender. Cela dit, la prise en charge est pareille que chez l’adulte.

Les symptômes essentiels sont la fièvre, une toux sèche, le nez qui coule, etc. Cliniquement, il est impossible de différencier les signes d’une grippe et du coronavirus. Malheureusement chez les personnes fragilisés et enfants immunodéprimés, la fièvre s’accentue. Il y a également d’autres symptômes comme la présence de sueur, une pneumonie, une difficulté de respirer, un taux d’oxygène qui diminue, etc. La forme grave de la maladie nécessite une hospitalisation.

Pour poser le diagnostic, il existe deux types de test. Le premier test consiste à récupérer des sécrétions et les envoyer à un laboratoire pour mettre en évidence des morceaux de virus grâce à la technique de PCR. Le deuxième test est un test sérologique qui consiste à faire une prise de sang pour détecter les anticorps sécrétés par les globules blancs.

Il n’existe pas de traitement. Les médecins traitent les patients en fonction des symptômes qu’ils présentent, par exemple contre la fièvre et contre la douleur. Ils prescrivent du paracétamol. Il est nécessaire de prendre des mesures de sécurité pour éviter de contaminer d’autres personnes comme le fait de se confiner à la maison et de porter un masque. Il est aussi important de bien se laver les mains, éviter de partager une brosse à dents à la maison ou mettre les brosses à dent dans le même verre. Quand le cas est plus grave, des mesures de réanimation et des traitements peuvent être mis en œuvre. Il n’y a pas de traitement curatif mais il y a des traitements symptomatiques, par exemple l’administration d’oxygène quand le patient présente un manque d’oxygène, l’administration d’antiviraux, etc.

En ces temps mouvementés et pour éviter toute contamination, il vaut mieux limiter les sorties et profiter de vos enfants ainsi que de votre famille en partageant des moments de joie et de jeux. Il existe de nombreux jeux éducatifs pour que les enfants apprennent tout en s’amusant. Le jeu est le meilleur dispositif d’apprentissage. Il constitue un vecteur central à l’innovation est la créativité. Les livres d’éveil comme le quiet book permettent à l’enfant d’apprendre plusieurs notions, de développer leur motricité fine, d’apprendre à se concentrer et d’interagir avec vous. Les jeux ludiques comme les livres d’éveils favorisent l’épanouissement de l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de contenus adaptés à vos centres d'intérêt et améliorer votre expérience sur le site.